Une malforestation se propage à cause des industries du bois ?

Une malforestation se propage à cause des industries du bois ?
faux

Sur des territoires emblématiques comme le plateau de Millevaches ou le Morvan, le terme "malforestation" est parfois employé par certains citoyens, notamment des néoruraux. A leurs yeux ce terme est synonyme d'enrésinement.

Historiquement les résineux ont été favorisés au profit d'autres essences parce qu'ils étaient en station, poussaient bien et donnaient du bois de qualité dont l'homme a besoin pour construire, rénover, isoler. Aussi sur ces territoires toute une filière bois s'est développée au point que quelques industries sont venues s'y implanter. Ce développement conduisant faut-il le rappeler à un important gisement d'emplois durables et non délocalisables pour ces zones rurales.

Bien souvent dans ces régions un enrésinement monospécifique a été conduit avec l'objectif de produire une seule essence de bois sur chaque parcelle. Il y a plusieurs raisons à cela. D'une part il faut dire que ce mode de gestion est beaucoup plus simple, notamment si l'on considère les propriétés morcelées. D'autre part les subventions de l'état accordées pour les reboisements aux lendemains de la seconde guerre mondiale, puis de la tempête de 1999, avaient pour nécessité d'être efficaces et de toucher le plus grand nombre de propriétaires. Enfin les actions d'entretien de ces plantations résineuses n'ont sans doute pas été suffisamment menées avec la volonté d'introduire de la diversité à l'échelle de chaque parcelle, sachant qu'il existait par ailleurs à plus large échelle une diversité au sein de ces massifs du fait de la multiplicité des propriétés forestières.

Aujourd'hui les pouvoirs publics, les propriétaires et les gestionnaires forestiers sont beaucoup plus sensibilisés à la biodiversité et à la résilience de la forêt. Nous pouvons donc tout à fait assumer de produire du bois résineux dont la société a besoin tout en renforçant la richesse biologique de nos forêts.

  • Date : 10 février 2020
  • Lectures : 385 vues
  • Catégorie : VRAI OU FAUX ?

CFBL - Siège social
Parc de l'Empereur, BP 85, 19203 USSEL Cedex
Tél. 05 55 46 35 00

CFBL - Section Bourgogne
7 Avenue André Saclier, Parc de Bellevue, 71400 AUTUN
Tél. 03 85 86 01 30

© Copyright CFBL 2015