CFBL invite les propriétaires forestiers à Monsols

ACTU - 18/03/2016
CFBL invite les propriétaires forestiers à Monsols

Vendredi 18 Mars, l’invitation de CFBL pour les propriétaires forestiers du secteur a eu un large succès. La salle de réunion de la Maison des Forestiers au Col de Crie était comble avec plus de 60 propriétaires qui ont répondu présents à l’invitation de CFBL pour venir s’informer.

Au programme : présentation de CFBL, le marché du bois, les plantations, la fiscalité forestière et répondre à toutes les questions des propriétaires.

CFBL est la coopérative forestière qui se développe sur les secteurs du Rhône et de la Loire, à proximité du département de Saône-et-Loire où elle a fait ses preuves depuis de nombreuses années. L'équipe en charge des activités forestières sur le secteur était au complet avec Richard LACHEZE, responsable d'agence, P-Yves Poncet, Kévin Rondet, J-Didier Charvet, Sébastien Gandoin et Giovanni Bertucci.

Richard LACHEZE explique aux participants que CFBL sous la houlette des propriétaires administrateurs a de fortes ambitions, notamment être la meilleure coopérative de France, être leader sur le marché du douglas. C'est fort de ce premier point et pour atteindre le second que CFBL se développe sur le secteur de Monsols où le douglas est très présent, souvent au stade de la commercialisation.

Ceci amène P-Yves PONCET à présenter le marché du bois. C'est un marché qui tire bien son épingle du jeu dans un contexte économique très ralenti. Le bois en général et le chêne et le douglas en particulier se vendent encore assez bien notamment grâce au développement des utilisations du bois dans la construction (la maison de la forêt est un bel exemple).

Le débat s'engage sur les gros bois qui trouvent plus difficilement preneurs, ce qui pousse à couper plus vite avant que les diamètres n'excèdent 50 cm. Les solutions pourraient se trouver à l'export mais CFBL qui commercialise aussi en dehors des frontières du pays sait bien que l'orientation de la demande en bois moyens est universelle et la solution est de trouver davantage de débouchés pour écouler à bon prix les bois qui aujourd'hui ne sont pas encore trop gros. Pour cela, la coopérative utilise les différents moyens de transport (camions mais aussi wagons et quelquefois péniches) pour écouler tous ces bois qui sont le résultat des efforts de plantations de nos aînés dans les années 70 et avant.

Vient la question des plantations et de la sylviculture. Planter plus serré pour produire des bois de meilleure qualité, éclaircir moins tôt, moins fort mais toujours régulièrement sont les leçons à retenir pour s'adapter à cette évolution des marchés vers des bois moins gros et de belle qualité.

Un autre débat s'ouvre sur le réchauffement climatique. Y Brulé technicien du CNPF sur le secteur rassure l'assistance en indiquant que le douglas a encore de beaux jours devant lui dans nos communes du haut Beaujolais. Seuls les terrains séchants, orientés au sud et à basse altitude (en-dessous de 400 mètres) doivent être réorientés vers des productions mieux adaptés à la sécheresse, mais c'est peut-être encore du douglas avec de nouvelles provenances qui fera le mieux l'affaire.
Le sapin plus exigeant en eau est par contre à réserver aux meilleures stations et il ne faut pas hésiter à transformer les sapinières en douglasaies mieux adaptées aux étés secs. Le sapin se vend encore assez bien et CFBL propose des prix attractifs.


Ensuite Sébastien Gandoin présente quelques éléments essentiels à connaitre sur la fiscalité forestière : l'exonération des 3/4 de la valeur dans le cadre des mutations à titre gratuit et de l'ISF ; le remboursement forfaitaire de 4,43 % ; l'exonération de taxes foncières pour les parcelles replantées ou en régénération naturelle, les dispositifs " défi " : autant de mesures qui permettent de rendre la forêt encore plus attractive, encore faut-il être bien informé, d'où l'intérêt reconnu par tous d'une réunion comme celle-ci.

L'ensemble des participants a poursuivi les échanges un verre à la main en se promettant de se retrouver dans les bois.

Pour plus d'informations vous pouvez contacter Richard LACHEZE au 06 80 47 78 16.

  • Date : 21 mars 2016
  • Lectures : 907 vues
  • Catégorie : ACTU

CFBL - Siège social
Parc de l'Empereur, BP 85, 19203 USSEL Cedex
Tél. 05 55 46 35 00 - Fax.

CFBL - Section Bourgogne
7 Avenue André Saclier, Parc de Bellevue, 71400 AUTUN
Tél. 03 85 86 01 30 - Fax.

© Copyright CFBL 2015